Accueil » Les News » Zoom » La Réunion, dans les pas d'un randonneur

La Réunion, dans les pas d'un randonneur

La Réunion, Dans Les Pas D'un RandonneurLa découverte de magnifiques points de vue, de nombreuses cascades et les balades à travers les sous bois de la forêt primaire permettent de découvrir le cœur de l’île de la Réunion. Les excursions sont à la portée de tous car une randonnée à la Réunion, peut durer une journée entière ou plusieurs jours avec la possibilité de manger et de dormir dans les gîtes de montagne et les refuges. A la Réunion, les combinaisons des itinéraires sont multiples et variées.

A la descente d'avion, nous prenons la direction de  l’est de l’île, le village d’Hell -Bourg qui est perché à 925 m d’altitude
Ce village fait partie du cirque de Salazie.  Hell-Bourg doit son nom à un gouverneur qui venait régulièrement en villégiature. En 1832, des sources thermales ont été découvertes.
Des nombreux sentiers (Bélouve, Terre Plate, Sources Manouilh, Grand Sable, Source Pétrifiante…) partent de ce village.

Du cirque de Salazie au cirque de Mafate : Piton d’Enchaing - Bord Martin – Les Terres d’Aurère. 3 à 4 heures de marche.
Après 1 heure et 15 minutes de route de montagne, nous avons  traversé différents hameaux du cirque.
Nous commençons à pied notre descente vers le Bord Martin (1 650 m d’altitude), le sentier nous emmène dans une forêt dite de moyenne altitude. Au fur et à mesure, nous découvrons une vue magnifique sur la partie nord du cirque de Mafate et sur les îlets des terres d’Aurère. - Nuit et repas en gîte.

Dans le cirque de Mafate : Terres d’Aurère –Grand Place- les Lataniers. 6 heures de marche
Mafate est un endroit unique au monde car il existe, dans ce cirque, un seul et unique moyen de locomotion : la marche.
Le Cirque de Mafate est réputé pour son mode de vie particulier, pour son enclavement, son relief déchiqueté par l’érosion qui enchaine descentes et montées. L’accès au cirque de Mafate peut se faire par Cilaos, Saint-Paul, Rivière des Galets, Salazie…Les îlets à Bourse et Grand Place sont les plateaux habités. Le mot « îlet » prononcé le plus souvent « les îlettes » signifie un petit plateau perdu dans un relief accidenté et souvent perché entre deux ravines, cours d’eau ou effondrements.
Arrivés à Grand Place, prendre la direction de la rivière des Galets ensuite débuter la montée vers l’îlet des Lataniers. - Nuit et repas en gîte.

Ilet des lataniers – îlet des Orangers – Roche Plate (1 100 m). 4 à 5 heures de marche
De l’îlet des Lataniers, le sentier grimpe en direction de l’îlet des Orangers. C’est un sentier à flanc de rempart, les parois du Maïdo et les crêtes de l’Oranger sont présentes. De la Brèche, un panorama grandiose permet d’admirer le cirque de Mafate dans sa globalité. A 2 km, l’arrivée de Roche Plate se fait  par un chemin couvert de filaos. - Nuit et repas en gîte.

Roche Plate – Trois Roches (1 220 m) – Marla (1 650 m). 5 heures de marche
Les descentes et les montées se situent au pied de la paroi du Grand Bénard (2 900 m). Aux Trois Roches, une cascade qui plonge dans une faille de 55 mètres donne un petit côté original. En longeant la Rivière des Galets, nos pas nous emmènent au plateau de Marla. - Nuit et repas en gîte.

Marla (1 620 m)– Col du Taïbit (2 082 m) – Cirque de Cilaos. 4 heures de marche
Le col du Taïbit est le passage obligé  entre le cirque de Mafate et le Cirque de Cilaos. Du  col du Taïbit, le cirque de Mafate et  le cirque de Cilaos se dévoilent avec au nord le Piton des Neiges et au sud ouest le littoral de Saint Pierre. Après l’îlet des Salazes (1 568 m), une forêt d’eucalyptus est traversée rapidement  car la descente est en pente. Arrivée sur la route d’îlet à Cordes (1 250 m), un bus local nous conduit à Cilaos. - Nuit et repas en gîte.

Cilaos, le pays que l’on ne quitte plus – Tsilaosa en malgache, est une ville située à 1 200 mètres d’altitude
Le premier habitant officiel fut Figaro, un esclave qui avait aidé à déjouer une révolte de noirs à Saint-Leu. Au 19ème siècle, les sources thermales furent découvertes. Cilaos est jumelé avec Chamonix.  La ville de Cilaos est réputée pour ses sources thermales, ses broderies appelées les jours de Cilaos, ses lentilles et son vin.

De Cilaos au refuge de la caverne Dufour (2500 m). 4 heures de marche
Le départ de la randonnée se fait au sentier du Piton des Neiges. Ce sentier est bordé de « bois de couleur », de bruyères arborescentes. La montée au gîte est rude. Au sommet du rempart de Cilaos, la vue se porte jusqu’au volcan le Piton de la Fournaise. Nous passons une nuit au refuge de la caverne Dufour.

De la caverne Dufour (2 478 m) au Piton des Neiges (3 069 m)
Depuis 20 000 ans, ce volcan est éteint.
Au petit matin,  l’ascension au sommet du Piton des Neiges dure environ 45 minutes. Nous admirons le lever du  soleil et la vue est totalement dégagée. Nous avons un aperçu partiel de l'île de la Réunion vu d'en haut avec Cilaos en contrebas, le grand Bénare, (2 896 m), le Gros Morne, la côte Est, les plaines, le volcan, la côte sud.
Après être passés de nouveau devant le refuge de la caverne Dufour, nous descendons  par le coteau des anglais pour  atteindre le plateau de Belouve, ce sentier est situé en bordure des remparts de Salazie

Forêt primaire de Bélouve-Plaine des Sables. 3 heures de marche
Balade au milieu d’une forêt tropicale et luxuriante. Ensuite nous prenons la direction vers la Plaine des Palmistes, jusqu’à Bourg-Murat pour continuer sur la route du volcan - Nuit et repas au gîte du Pas de Bellecombe.

Le Piton de la Fournaise 13 km – 4 heures à 5 heures de marche – Aller/retour
Le Piton de la Fournaise, (2 631 m) est un volcan qui est toujours en activité. La piste traverse le paysage grandiose et lunaire de la Plaine des Sables, désert de poussière volcanique. Arrivés au Pas de Bellecombe (2231 m), un sentier en escalier nous conduit dans l’enclos Fouqué qui a une forme de fer à cheval. Après avoir dépassé le cratère Formica Léo, la Chapelle Rosemont, c’est le début de l’ascension du Piton de la Fournaise. En prenant sur la droite, le cratère Bory (2 631 m) qui est accessible en 1 heure. Ensuite, le sentier permet de contourner le cratère Dolomieu qui est toujours actif  et la Soufrière. Le retour se fait par la Chapelle Rosemont et le Pas de Bellecombe  - Nuit et repas au gîte du volcan.

Gîte du volcan - Le Tremblet - 8 heures 35 de marche
A partir du parking, nous prenons la route forestière sur environ 300 mètres et ensuite pour emprunter le sentier balisé jusqu'au col Lacroix (2 320 m). Après direction de la Basse vallée, nous traversons le plateau du Foc-Foc (2 255 m) et là nous laissons l'itinéraire principal qui descend vers Basse Vallée pour suivre le sentier du Tremblet. Au nez coupé du Tremblet (1 911 m), nous progressons dans un lit d'une petite ravine, nous traversons d'autres ravines pour arriver à l'abri du Tremblet (1 230 m) et nous continuons tout droit,  la pente s'affaiblit. Nous sommes à 800 m d'altitude. La végétation change au fur et à mesure que nous approchons de Tremblet où la vanille a élu domicile.

La Réunion, le Piton des Neiges (3 069 m)

Pays concerné : Ile De La Reunion

News du dimanche 13/09/2009
6712 lectures.

Annonces liees

Partagez ce dossier

Partager