Accueil » sante bien etre » Le régime crétois mythe ou réalité

Le régime crétois mythe ou réalité

Le Régime Crétois Mythe Ou RéalitéEn 1948, une étude en Crète a été menée par des chercheurs de la fondation Rockefeller sur la population crétoise après la guerre. Cette étude avait pour thème les conditions de vie de cette population. Et ils furent surpris du résultat car l’état de santé des crétois s’avérait excellent. Et depuis, l’alimentation traditionnelle des crétois est devenue une référence en matière d’alimentation de prévention. Le régime crétois s'est transformé au fil du temps en une philosophie de vie : apprendre à manger équilibré, bien se sentir dans son corps et dans sa tête et vivre longtemps.
Le Régime Crétois Mythe Ou Réalité

De 1952 à 1975, Ancels Keys a mené dans 7 pays une étude sur l’alimentation.
Cette recherche a confirmé les bienfaits de la cuisine crétoise car elle a prouvé que les risques cardiovasculaires et la mortalité crétoise sont moins élevés en Crète que partout ailleurs.

Ensuite une étude européenne a étudié les relations entre l’alimentation et le cancer. Cette recherche  a prouvé les bénéfices d’un régime méditerranéen dans la lutte contre le cancer.

Le professeur Serge Renaud a publié une recherche qui a démontré que les personnes victimes d’un premier infarctus, diminuaient de 75 % leur taux d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux s’ils adoptaient une alimentation de type crétoise.

Donc les objectifs de ce régime est la réduction du risques du risque de maladies cardiovasculaires, du risque de cancer, mais aussi l’augmentation de l’espérance de vie et l’amélioration de la santé générale.

Le Régime Crétois Mythe Ou Réalité


Le crétois est  un érudit et son rythme reflète sa manière de vivre en toute simplicité: travailler, manger, faire la sieste, se reposer, discuter avec sa famille et ses amis.
Le repas d’un crétois est composé d’aubergines, de champignons, de légumes crus accompagnés de pain trempé dans l’huile d’olive.
Une fois par semaine, il mange de l’agneau ou du poulet.
Deux fois par semaine, il consomme du poisson.
Les autres repas chauds se composent de légumes secs avec la viande et les condiments
Ensuite une salade, des dattes, des gâteaux turcs, des noix ou des fruits frais sont servis
Un vin rouge local est à l’honneur
Le samedi soir a lieu le repas familial avec des parents et des amis.
Le dimanche, le crétois va à la messe, en famille et passe le reste de la journée en famille.

Le Régime Crétois Mythe Ou Réalité

De nos jours, le régime méditerranéen est facile à intégrer quotidiennement dans notre  alimentation.
Les légumes et les fruits frais : riches en vitamine E et C, en fibres régularisent la satiété et l’équilibre intestinal. 400 g de fruits crus, 400g de légumes apportent  les vitamines, les sels minéraux, les oligo-éléments et les fibres
Les céréales, les féculents et les légumineuses : fournisseurs d’énergie, ces produits doivent être consommés sans sucre raffiné.
Alternance entre les protéines animales et les protéines végétales : des protéines pauvres en graisse, à privilégier les viandes blanches, la pintade, le poulet, la dinde, l’oie, le lapin.
Les yaourts peuvent être consommés quotidiennement et il est préférable de choisir un lait demi-écrémé ou écrémé.
En revanche, sont à bannir, la viande rouge, la charcuterie et les produits laitiers de vache qui contiennent trop de graisses.
L’huile d’olive : riche en fibres alimentaires et reconnue par le Conseil National Italien de la Recherche.
Les crétois consomment en moyenne 80 à 100 g par jour soit 10 à 12 cuillères de soupe.
La sauce pour la salade doit se préparer juste avant de se mettre à table de cette manière l’huile conserve tous ses bienfaits.
Signification des deux qualifications, pour l’huile d’olive :
La 1ère pression à froid indique qu’il n’y a aucun chauffage des fruits pour extraire l’huile.
Vierge explique qu’aucun solvant ou autre produit chimique n’a été rajouté pour augmenter le rendement.
Le vin rouge possède du tanin et protège contre les maladies cardiovasculaires, naturellement consommé en petite dose.
Les épices, les aromates, l’ail, l’oignon : L’ail diminue le taux de graisses dans le sang et exerce une action antiseptique.
Les plantes sauvages : il en existe une centaine et elles sont vendues sur les marchés.
Par exemple, les orties qui renferment 9% des protéines complètes, les pissenlits plus riches en provitamine A que les carottes …

Le Régime Crétois Mythe Ou Réalité

La convivialité, le plaisir de manger restent les mots d’ordre car ils revêtent ainsi leur importance, une bonne mastication dans le calme et la joie ne peut qu’engendrer une bonne digestion.

En revanche ce régime ne produira pas les mêmes effets bénéfiques si les principes de base ne sont pas assimilés dans leur ensemble car il faut bien comprendre que le régime crétois n’est pas un régime à la mode mais au contraire une culture plusieurs fois millénaire.
En un mot le régime crétois ou méditerranéen est un régime équilibré qui se compose d’une nourriture simple, fraîche, saine et alléchante.

Dossier du mercredi 05/08/2009
5760 lectures.

Annonces liees

Partagez ce dossier

Partager